Le Poussin-chat

Être diabolique en face duquel Lucifer en personne ne se sentirait pas spécialement à son aise, le Poussin-chat regroupe toute la malveillance et la perversion du…

couv blog

Ok, ok… C’est juste une bonne dose d’humour noir, il dit tout haut ce qu’on ose pas hgfhqdfgtoujours penser tout bas. Une pensée pas claire pointe dans ta tête et alors que tu vas tenter de la chasser, Poussin-chat arrive et la balancera à qui voudra l’entendre (et les autres, parce qu’il se fout de ce qu’on pense finalement).

Sa phrase fétiche, « C’est d’ la merde. » Il ne s’encombre pas avec le politiquement correct, sans compter que beaucoup de sujets ne l’intéressent pas.

c'est de la merde

Égocentrique, égoïste et manipulateur, il tranche dans le vif après avoir bien ouvert la plaie et farfouillé dedans.

La petite Alex

 

mmpp« Petite »… veux-je dire par-là qu’il y en a une grande? Possible, mais bien que la mise en abîme de ma propre personnalité n’ait pas grande importance à mes yeux (on dirait pas pour le coup…) les choses vont plus loin que le simple culte de ma propre personne.

 

En gros, la petite Alex reprend à son échelle, les traits de la grande, ses problèmes grands et petits, sa personnalité à moitié exagérée et ses projets qui avancent petit à petit. Elle est comment la grande se voit, sans compter l’intermédiaire de Poussin-chat, et essaye elle-même khghkhgkyd’exister aux yeux de l’autre. C’est pour ça que vous la verrez parfois s’adresser directement à la grande….. tout est clair?

Nous disions donc, le personnage d’Alex. C’est un écrivain qui n’a pas encore publié quoi que se soit en intégralité, qui galère à boucler ses projets et ses fins de mois.

Comme tout un chacun, elle essaye de gérer les problèmes qui se présentent à elle, tout en gardant ses objectifs en vue. Problèmes qui d’ailleurs ne sont pas toujours liés aux objectifs en question.

ghhfut

 

Elle vous présentera ses fameux projets, du mieux qu’elle le pourra et donnera ainsi la parole à Poussin-chat qui ne manquera pas de donner son avis. Car tout l’intérêt est là.