Djé, le copain barbu

Le manager de ma deuxième maison : un bar dans lequel j’ai écris une énorme partie de mon bouquin. Ils sont dans les remerciements d’ailleurs 😉

Alors comment dire…? Je lui dois déjà un droit à l’image alors bon… C’est un peu le grand frère que je n’ai jamais eu, mais du genre qui veille de loin. Et qui me venge quand il peut le faire, même si je ne suis pas toujours au courant, oui je sais c’est bizarre.

On se connaît depuis pas mal de temps maintenant mais c’est le genre d’amitié un peu atypique : on est proches sans l’être mais ce qui est sûre c’est qu’on se protège mutuellement.

A part ça, c’est probablement le gars le plus carré au boulot que je n’ai jamais rencontré, on dirait une nana (haha… il va me faire payer cette comparaison… bordel…).

C’est le style d’ami que tu ne vois pas pendant des mois et qui va te planquer dans ses bras quand tu le croise parce que tu as un gros chagrin et qu’il se souvient que tu détestes pleurer en public. Le genre à mâter Poussin-chat 🙂

Bref, le genre de mec que je suis bien contente d’avoir dans ma vie 🙂

Pour le moment vous pouvez le voir dans les gags de la panne de courant #2 et #3 mais sait-on jamais? (enfin… si je peux m’arranger avec son agent hein?)

 

Le Poussin-chat

Être diabolique en face duquel Lucifer en personne ne se sentirait pas spécialement à son aise, le Poussin-chat regroupe toute la malveillance et la perversion du…

couv blog

Ok, ok… C’est juste une bonne dose d’humour noir, il dit tout haut ce qu’on ose pas hgfhqdfgtoujours penser tout bas. Une pensée pas claire pointe dans ta tête et alors que tu vas tenter de la chasser, Poussin-chat arrive et la balancera à qui voudra l’entendre (et les autres, parce qu’il se fout de ce qu’on pense finalement).

Sa phrase fétiche, « C’est d’ la merde. » Il ne s’encombre pas avec le politiquement correct, sans compter que beaucoup de sujets ne l’intéressent pas.

c'est de la merde

Égocentrique, égoïste et manipulateur, il tranche dans le vif après avoir bien ouvert la plaie et farfouillé dedans.