La pouf et la bête

Tout le monde s’en tape ici (et ça me va très bien) mais, j’ai un chien 🙂 Un GROS chien. Dans le genre catégorie « géant » (et je déconne pas, c’est une classification officielle).

La particularité de ces grosses bêtes c’est qu’entre autre chose, elles sont complètement à côté de leurs pompes (si elles en avaient). Du coup, il ne se pose pas de question, un gars bizarre vient vers lui, direct il va faire un câlin. Il renifle tout ce qui bouge et bouffe tout ce qui passe, un bonheur…

En gros, il est constamment en mode happiness, à croire que je mets de la coke dans ses croquettes. Mais je m’égare… (Note de la rédaction: je ne mets pas de coke dans les croquettes de mon chien, je faisais un trait d’humour tendant à faire une comparaison de mauvais goût entre l’attitude d’un animal et celui d’un humain ayant consommé de la drogue. Merci.)

Tout ça pour vous dire que les balades sont très rarement calmes. Comme je suis du genre à ne pas aimer mes semblables, je me suis retrouvée con quand mon chien a commencé à attirer toute sorte de gens. Alors, je dis pas… y en a des cool, et j’ai même noué des amitiés (vite fait hein…). Par contre y en a d’autres aussi…

Et putain ceux-là…. Allez, je vous donne un exemple.